Je fais maintenant partie des Illuminati


Bon je t’explique l’histoire.

Faut pas taper.

La meuf, son oncle fait partie d’un groupe de franc-maçons hongrois qui se disent illuminati, et qui picolent le week-end en parlant de refaire le monde.

Ils ont des rangs bizarres avec une histoire de grades et toutes sortes de rituels, mais ils boivent surtout l’apéro apparemment.

Moi j’ai rien à voir avec ça et j’y connais rien à ces histoires. Pour moi, c’était un mythe, les Illuminati.

Mais il s’avère que c’est en fait un groupe de retraités hongrois qui picolent le week-end et qui se font tout un délire. Bref.

Donc elle vient, et elle m’offre un set de verres Illuminati :

(Active les images si tu ne vois pas les photos)

Bref.

Je mets de la bière dedans pour les tester (c’est pas tous les jours qu’on peut boire l’apéro dans les verres officiels des Illuminatis), et je fais direct une grosse vente, sur un truc qui était un test, et duquel j’espérais rien.

Depuis que je picole avec les Illuminati, je suis riche.

Et je peux enfin dire que j’ai bu l’apéro dans les verres officiels du complot mondial.

Toi aussi, tu veux obtenir les verres Illuminati qui rendent riche ? Envoie ton argent à Jean Rivière et on t’envoie tout ça.

(Si je ne t’envoie pas de mail demain, ce sont les Illuminati qui m’ont kidnappé, ou pire. Appelle la police.)

Revenons-en à des sujets plus sérieux, parce que je t’ai pas tout dit.

Je parle pas mal de persuasion et de vente, mais je sais vraiment pas vendre sur tous les formats.

Mon point fort, c’est la vente avec des idées. Donc en texte, en vidéo ou en audio.

Mais à mesure que les choses avancent, il y a de plus en plus de gens sur le web qui ne regardent que les grosses images qui clignotent, ou bien les vidéos pour analphabètes avec des sous-titres façon karaoké, en mode Huffington Post.

Moi je suis désolé, mais je pourrai jamais t’apprendre à vendre ou convaincre comme ça.

Je connais mes limites, et ça, je sais pas faire.

Déjà on a tous halluciné à l’époque, quand les smartphones se sont généralisés. Les gens qui ne savent pas lire avaient envahi le web en l’espace de quelques mois (j’ai rien contre eux, j’ai des potes comme ça. Et ils ont d’autres talents).

Et puis Youtube s’est développé. Et la, ça a été le drame.

C’est l’une des raisons pour lesquelles je ne cherche pas à avoir la plus grosse audience qui soit.

Je sais vraiment convaincre avec du texte et des idées : c’est mon métier, c’est par là que j’ai commencé, et c’est ce que je sais faire de mieux dans la vie (par contre il y a beaucoup d’autres choses sur lesquelles je suis très mauvais : tu m’as peut être déjà vu chanter…)

Mais les images qui clignotent avec des billets de 500 de partout, ça je sais pas faire.

Les videos-karaoké sous-titrées avec des grosses lettres en mode Huffington Post, ça je sais pas faire.

J’ai rien contre ceux qui font ça, ni contre ceux qui aiment ça, c’est juste que je suis complètement incapable de vendre quoi que ce soit avec ces méthodes, ni de convaincre les gens de quoi que ce soit de cette façon.

C’est pour ça que je suis content d’être revenu aux e-mails et au texte. Youtube, ça commence à sentir de plus en plus ce que je ne sais pas faire.

Il y en a qui sont bons là dedans, mais moi c’est pas ma came.

Et pour tout te dire, ça m’intéresse pas vraiment d’apprendre…

Pour finir, un petit coup de gueule :

Après l’Union Européenne qui a pourri le web en obligeant les sites à afficher ces affreuses fenêtres d’acceptation des cookies…

C’est maintenant au tour des USA de faire des lois sur le web écrites par des gens qui ne sont jamais allés sur le web…

… avec l’interdiction possible de l’endless scrolling… (quand tu peux scroller à l’infini sans cliquer sur « page suivante ». Ça, ça pourrait devenir illégal).

Raison invoquée : c’est addictif de pouvoir scroller sans cliquer sur « page suivante ».

Bref, quand les politiciens parlent d’une loi pour réglementer le scrolling, tu sens que tu n’es pas dans le bon pays…

Pourquoi pas l’interdiction des vidéos en couleurs, et une taxe sur les story?

On a franchement l’impression que ce sont des nostalgiques de la télé en noir et blanc qui sont derrière ce genre de projets…

Faudrait que les gens qui pondent des lois sur le web sachent comment marche internet. Ça serait pas mal…

Ça fait des années déjà qu’on doit composer avec des lois bidon écrites par des gens qui connaissent autant le web que je m’y connais en aquaculture. Et chaque année, tu as l’impression qu’ils organisent le concours de la pire idée.

Bref. Prépare ton Minitel. On va s’amuser 🙂

A demain,

Jean Rivière,

Marketing Naturel

PS : je ne sais pas si tu as eu le temps de lire le mail que je t’avais envoyé il y a quelques jours.

Au cas où (je ne sais pas combien il reste encore de places à l’heure où tu lis ce message), je te copie ça ci-dessous parce que ça peut t’aider :

Je ne sais pas depuis combien de temps tu me suis.

Mais ce que je sais, c’est que tu n’as pas pu passer à côté du changement : après des années de détente et de semi-retraite, je me suis remis dans le game.

Je suis de retour. J’ai retrouvé la flame. Et en l’espace de quelques semaines, mes résultats ont déjà presque doublé.

Et tu sais pourquoi ? Parce que quelqu’un m’a aidé et inspiré. Quelqu’un m’a redonné l’envie et le désir de battre des records tous les jours.

Bref. Je me suis fait coacher.

Et en juste quelques semaines, mes revenus sont partis dans l’espace, ma passion et mon envie de battre des records concrets n’ont jamais été aussi puissantes…

Beaucoup de marketeurs n’avoueront jamais qu’ils se font coacher. Parce qu’ils font croire aux gens qu’il sont des sortes de sur-humains capables de tout faire par eux mêmes.

Mais c’est faux.

Parce qu’il ne suffit pas d’avoir les méthodes qui marchent. Il faut surtout avoir l’énergie et la flame au fond de son cœur, tous les matins, pour appliquer ces méthodes avec passion.

Pas mal de mes propres clients, qui appliquent mes propres méthodes, gagnent beaucoup, beaucoup plus que moi. En appliquant juste les techniques que je leur ai fournies.

Pourquoi ? Parce que si tu as les méthodes, mais que tu préfères avoir une vie pépère et ne pas trop te fatiguer… malgré le fait que tu sois bon… alors tu ne gagneras jamais autant qu’un autre qui lui est sur le pont chaque matin.

A l’époque, ce n’était pas mon objectif d’être au taquet. J’avais assez travaillé pour prendre ma retraite. Du coup, j’étais plus en mode tongues-hammac qu’autre chose. Mais je gagnais toujours très bien ma vie grâce aux automatismes que j’avais installé dans mon business.

Et puis à un moment, j’ai rencontré ce gars.

Et depuis ce moment précis, depuis les premières discussions qu’on a eues, je n’ai plus eu qu’une seule envie : me remettre dans le jeu. Tout faire péter. Atteindre des records auxquels je n’avais même jamais oser penser avant.

Je ne sais pas si tu as regardé la série « Billions ». On y voit l’importance, surtout pour les meilleurs, de travailler avec un coach.

Tu imagines un sportif d’élite sans son coach ? Ça n’existe pas. Et c’est pareil en marketing.

C’est la raison pour laquelle je vais te proposer quelque chose pour la première fois :

C’est de travailler avec le même choach que moi.

Pour pouvoir te fixer les mêmes objectifs que moi, et arriver à les atteindre en ayant le même accompagnateur que moi.

Pour être un coach qui fait faire des miracles à ceux qui l’accompagnent, il faut une certaine personnalité. Il faut savoir inspirer, encourager, mais surtout savoir pousser les gens au-delà des limites qu’ils s’imposent à eux mêmes.

Et les gens qui savent faire ça sont très, très rares. Par chance, j’ai pu localiser l’un d’entre-eux, et le convaincre de travailler avec moi.

Au début, je voulais garder ce plan jalousement pour moi tout seul. Et puis je me suis dit que ça aurait été un égoïste, quand tu vois tous les gens qui me suivent, qui ont les bonnes méthodes, mais qui galèrent juste parce que personne ne les accompagnent.

Le souci, c’est que mon coach n’a pas beaucoup de temps disponible, et que j’ai négocié avec lui pour avoir la priorité.

Je ne vais pas t’envoyer son CV. Je ne vais pas te donner de témoignages de ses clients. Je ne vais pas te promettre, même, quoi que ce soit.

Parce que tout ça, c’est bon pour les amateurs qui n’ont pas assez de clients pour manger. Si c’est ce genre de coach que tu cherches, alors il va falloir chercher ailleurs.

Ici il n’y a rien à vendre. Juste quelques places de libres dans son emploi du temps déjà surchargé, pour des professionnels sérieux et motivés, qui ont déjà un business établi ou un projet concret.

Je te préviens juste : le gars à une telle puissance personnelle et un tel charisme qu’il a réussi, au téléphone, sans même rencontrer les gens, à remettre ensemble plusieurs milliers de couples séparés… (c’était l’une de ses spécialités autrefois).

Depuis, il aide des gens comme moi. Il ne travaille normalement qu’avec des professionnels établis qu’il choisit sur dossier et avec un entretien préalable façon entretien d’embauche…

Mais il a bien voulu me donner 5 places pour toi et quelques autres.

Ces 5 places, elle ne demandent ni de déposer un dossier, ni d’entretien préalable.

Il m’a fait confiance (et je te fais aussi confiance sur ce coup là) pour qu’il y ait que des gens sérieux, qui sont à l’heure aux rendez-vous, et qui ont une vraie ambition.

Pas de glands, pas de losers, pas de gens qui font perdre du temps.

Comment ça se passe concrètement ?

Tu as un rendez-vous téléphonique d’une heure chaque semaine avec mon coach personnel. Pendant 3 mois.

Lors du premier rendez-vous, il va t’aider à définir un objectif concret, chiffré et mesurable, atteignable en 3 mois.

Et chaque semaine pendant 3 mois, il te suit par téléphone lors du grand rendez-vous hebdomadaire, et répond à tous tes mails.

Il applique mes propres méthodes (c’est pour ça que je travaille avec lui, il me suivait déjà depuis des années, et connaît dans les moindres détails le fonctionnement des méthodologies que j’enseigne).

Bref. A la fin des trois mois, la plupart des gens n’ont pas besoin de continuer parce qu’ils ont déjà atteint leurs objectifs. Mais certains veulent continuer pour pouvoir monter encore plus haut : c’est leur choix et ça peut être aussi le tien.

Par contre, il n’y a que 5 places. Et ce n’est pas donné.

Ça coûte 1500€ par mois sur 3 mois, soit un investissement total de 4500€.

1500€ par mois que tu aurais pu dépenser en pubs Facebook qui ne marchent pas. 1500€ par mois que tu aurais pu utiliser pour payer un « assistant à mi-temps » ou une sorte de « stagiaire » qui ne t’aurait pas aidé à mettre 1€ de plus dans la caisse.

Bref, tu l’as compris, c’est une occasion comme il ne s’en représentera pas.

Ça demande, aussi, que tu me fasses confiance. Parce que je n’ai pas envie de vendre quoi que ce soit ou de faire des démos et de collecter des témoignages. C’est juste pour ceux qui ont compris la valeur de cette opportunité.

Les autres, tant pis pour eux. Il y a 5 places, et tu peux commencer cette semaine.

Mais il faut être sérieux, capable de respecter les horaires décidés ensemble, motivé et ambitieux.

Sinon le gars risque de te rembourser direct et de te demander poliment d’aller voir ailleurs.

Si tu es sérieux, si tu es motivé et ambitieux (et surtout s’il reste encore une place), c’est proposé pour 1500€ par mois pendant 3 mois :

C’est ici pour commencer.

(5 places seulement pour un démarrage immédiat SANS présélection ni entretien préalable. Une heure de coaching chaque semaine au téléphone pendant 3 mois, + réponses illimitées à tes e-mails).

Tu vas recevoir un mail après ta commande pour fixer l’heure et la date des rendez-vous téléphoniques, selon ta convenance.

A tout de suite,

Jean Rivière,

Marketing Naturel.

PS : Si tu veux te faire coacher selon mes méthodes, sans passer par un process de sélection, de dépôt de candidature et d’entretien préalable, c’est la seule façon. Il n’y a que 5 places dispo pour commencer tout de suite sans tout ça… directement, quelque soit ton projet ou ton activité. Avec le même coach que moi.

PPS : Tu reçois aussi un pack de démarrage (inclus) qui contient mes 10 meilleures formations de tous les temps, pour avoir une base sérieuse quand tu vas démarrer le coaching. C’est ici pour commencer.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *