Tu viens chez moi ?


C’est Jean, et je vais te proposer un truc de fou.

Un truc que je n’avais pas fait depuis des années, et que tout le monde me demande.

Je t’explique :

Tu voudrais passer un week-end complet avec moi ?

Qu’on puisse, pendant un deux jours entiers, parler en tête à tête de ton activité, de tes projets, et de tout ce que tu veux ?

Qu’on puisse enfin chercher ensemble des solutions à tout ce qui te bloque pour avancer ? Qu’on puisse trouver les déclics qui te manquaient pour passer au palier supérieur ?

Et puis aussi qu’on puisse faire enfin connaissance « en vrai », et pourquoi pas qu’on devienne potes ?

Attends attends, ce n’est pas fini…

Pendant ce week-end, on pourrait aussi inviter d’autres pros du web que tu connais. Comme Antoine BM, Antoine Peytavin et d’autres…

Et tu pourrais leur poser aussi toutes tes questions à eux aussi, leur demander des conseils, ou juste discuter tranquillement et boire l’apéro avec eux et moi, tous ensemble…

Attends, je te dis.

Détends-toi. Ce n’est pas encore fini…

Imagine qu’en plus de tout ça… on décidait aussi de faire venir d’autres indépendants du web, des gens comme toi, des gens passionnants avec qui tu pourrais faire connaissance, tisser des liens, et pourquoi pas devenir partenaire de business ou ami ?

Je sais que tu t’impatientes.

Que tu voudrais déjà savoir la date pour bloquer ton week-end.

Mais attends juste encore un peu. Parce que ce n’est pas fini.

Imagine maintenant qu’on organise tout ça à la campagne. Tranquille. En immersion complète pendant deux jours.

Dans un coin idyllique où les gens travaillent encore la terre avec des chevaux. Et cultivent leurs propres légumes, pour leur famille. Des gens qui t’ouvrent la porte et t’accueillent chez eux quand tu veux, des gens comme on n’en fait plus chez nous…

Et qu’on puisse tout oublier des soucis du quotidien et du monde normal, l’espace de ce fameux week-end.

Qu’on se fasse aussi des soirées sous les étoiles autour d’un feu de bois dans un champ, pour refaire le monde et ton business autour d’une bonne bouteille de vin.

Et puis qu’on dorme ensemble dans un gîte rural entièrement réservé pour nous, où chacun a sa chambre.

Puis que tu reviennes chez toi le lundi comme si tu démarrais une nouvelle vie, avec la tête remplie d’étoiles, les yeux qui scintillent, une énergie que n’avais pas sentie depuis des années, et des projets concrets que tu auras tellement hâte de démarrer…

Je vais te demander encore un peu de patience. Parce qu’il y a encore autre chose…

Imagine qu’on fasse ça à l’endroit exact où j’ai habité il y a quelques années, en Transylvanie rurale.

A l’endroit même où j’avais transformé un abri de jardin en studio vidéo (si tu me suivais déjà à l’époque, tu t’en rappelles…).

A l’endroit même où pas mal de grands noms du web d’aujourd’hui étaient passés pour se former.

Dans un pays que si peu de gens connaissent, qui est en plein essor, et qui devient peu à peu le nouvel eldorado des entrepreneurs : la Roumanie.

Un pays d’Union Européenne dans lequel on paye 1% d’impôt sur le chiffre d’affaires. Dans lequel le palier de la micro entreprise est à 1 million d’euros par an. Un pays qui a aujourd’hui les débits internet les plus hauts d’Europe. Et un pays où il fait tellement bon vivre.

Imagine qu’on fasse ça pas loin de la ville la plus agréable et la plus dynamique de ce pays : Cluj Napoca.

Et que si ça t’intéresses, tu puisses rester encore quelques jours de plus pour voir comment on y vit… ou juste pour découvrir…

Mais attends encore un peu…

Tu le sais, moi j’aime les ambiances conviviales, dans lesquelles tout le monde est à l’aise et peut s’exprimer.

C’est la raison pour laquelle, à chaque fois que j’ai organisé un week-end comme ça par le passé, j’ai toujours fait la même chose :

Je demandais aux gens de venir le vendredi soir. Pas le samedi.

Et le vendredi soir, on organisait une soirée d’ouverture marrante ou décalée. Par exemple, une fois j’ai organisé un apéro chez moi, et fait venir un orchestre tzigane au milieu du salon. Une autre fois, j’ai carrément fait venir une troupe de danseurs exotiques.

C’est rigolo, on s’amuse, mais la raison de cette première soirée est très sérieuse :

Quand des gens qui ne se connaissent pas encore se retrouvent, tout le monde est timide et se regarde en chien de faïence.

Et ce n’est agréable pour personne. Ce n’est pas comme ça qu’on va pouvoir bosser sérieusement.

Bref, pour que ce week-end soit efficace pour toi, et agréable pour tous, il faut qu’on soit déjà potes avant de commencer à bosser. Que tout le monde soit détendu. Qu’on se sente tous bien, relaxés et posés.

Et après cette soirée d’ouverture, passée tous ensemble, on sera déjà tous potes, et prêts pour commencer à bosser le samedi matin.

Quand j’organise ça, je mets mon point d’honneur à donner la parole à tout le monde.

A faire en sorte que les gens plus réservés se sentent à l’aise et puissent s’exprimer. Et à dire parfois amicalement à ceux qui ont une grande bouche de laisser aussi parler les autres.

Bref.

Tu as compris l’idée, on va passer un week-end de folie.

Il y aura aussi Antoine Peytavin et Antoine BM. Je les ai recrutés pour s’occuper du barbecue.

Il faut venir le vendredi (avant cette fameuse soirée d’ouverture), et repartir le lundi.

On s’occupe de tout.

Les voisins, une famille vraiment sympa (les Bodea), préparent les repas avec des produits du village. Et on mange chez eux (il y a une option végétarienne, toujours, pour ceux qui le souhaitent).

Tout est inclus. Les intervenants, les transports (sauf ton billet d’avion), l’hébergement, les boissons, les fêtes… tout.

Tu viens juste avec ton slip et un cahier, et on s’occupe du reste.

Pour beaucoup de gens qui sont déjà venus les années passées, ce week-end a été l’expérience d’une vie.

Et parmi ceux qui sont venus, certains sont des gens que tu connais : Cédric A., Maxence R, Greg L…. (je mets pas les noms complets parce que ça me soule d’envoyer un mail à chacun pour leur demander l’autorisation de les citer, mais tu vois qui c’est…)

Bref, c’est une experience du genre de celles qu’on ne vit qu’une fois.

Parmi les gens comme toi qui vont venir, qui sont peut être encore des inconnus aujourd’hui, il y aura peut-être les grands noms de demain…

C’est un week-end que tu n’oublieras jamais. Un week-end qui va marquer un nouveau départ dans ton activité et peut être même dans ta vie.

Ça coûte 1900€ (moins cher si tu as un numéro de TVA pour payer HT) et tout est compris.

Il n’y avait que 12 places (et il ne m’en reste déjà plus que 4), donc ça va partir viteSurtout qu’Antoine BM et Antoine Peytavin vont aussi en parler…

C’est à environ 2 heures de Paris en avion (aéroport de Cluj Napoca).

Il faut venir le 13 septembre avant 18h30, et repartir le lundi 16 septembre à n’importe quelle heure.

On se retrouve tous le 13 septembre à 18h30 sur la place principale de Cluj Napoca. Et puis on t’emmène dans la campagne…

A partir de là, on s’occupe de tout.

Je résume :

  • Un week-end entier (du vendredi soir au lundi matin) en immersion dans la campagne de Transylvanie
  • Avec moi, avec aussi Antoine BM et Antoine Peytavin, et d’autres formateurs que tu connais certainement…
  • Une ambiance conviviale et amicale : l’objectif est qu’on devienne potes dès le premier soir…
  • Des soirées au coin du feu, des discussions sous les étoiles, et des souvenirs qui vont te rester pour toute une vie
  • 12 participants comme toi, avec qui tu vas pouvoir faire connaissance, tisser des liens, et peut être devenir partenaire (c’est souvent arrivé par le passé)…
  • Le même format exact et le même endroit exact où tant de gens connus aujourd’hui sont passés pour se former quand ils débutaient…
  • Un cadre idyllique, qui te sort de ton quotidien, avec des gens qui ont le cœur sur la main…
  • Tout est inclus : intervenants, hébergement, nourriture, boissons, tout.

ATTENTION : quand tu vas cliquer, tu vas voir le prix TTC.

Il faut introduire ton numéro de TVA sous le prix à droite pour avoir accès au tarif HT.

Si tu indiques une adresse en Union Européenne et que tu n’as pas de numéro de TVA, c’est le prix TTC qui s’applique.

Pour réserver, c’est ici tant qu’il est encore temps (indique ton numéro de TVA sous le prix à droite pour débloquer le tarif HT).

A très bientôt,

Jean Rivière,

Marketing Naturel.

PS : les 4 places sur 12 qui me restent vont très vite partir : Antoine Peytavin et Antoine BM vont aussi en parler…

Le lien de réservation est ici.

Juste après la commande, tu vas recevoir un mail avec un formulaire pour connaître tes préférences en termes de repas, et mieux te connaître.

Infos pratiques :

  • C’est en Union Européenne. Pas besoin de passeport ni de visa. La carte d’identité suffit.
  • Vols low cost pour Cluj Napoca sur Wizzair.com
  • Option végétarienne et régimes spéciaux à préciser à l’avance sur un formulaire que tu vas recevoir après avoir réservé.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *